Sentiers sous-marin au Frioul

Le premier sentier sous-marin s’ouvre au Frioul

Situé sur la plage Saint-Estève sur l’archipel du Frioul, le premier sentier sous-marin propose aux baigneurs une découverte guidée de la faune et de la flore sous-marines avec masque et tuba. Six autres sentiers du même type devraient voir le jour dans les 2 ans à venir.

­­­­­­L­e ­sentier sous-marin de la calanque de Saint-Estève sur l’archipel du Frioul est le premier à voir le jour dans la rade de Marseille. Dans les deux ans à venir, six autres devraient suivre (Sormiou, Maronaise, Prado, Prophète, Catalans, Corbière-Fortin).
Le sentier sous-marin est un outil pédagogique
adapté pour sensibiliser le public à la fragilité et l’exceptionnelle biodiversité des premiers mètres du milieu marin méditerranéen.
Cette activité aquatique accompagnée ou non se pratique la plupart du temps équipé de palmes, masque, tuba et permet d’éveiller le public à la fragilité des écosystèmes.
« La plongée sous-marine reste une activité coûteuse, contraignante au niveau technique, rappelle Didier Réault, conseiller municipal (Mer, nautisme, plages, parc national des calanques) . La  randonnée palmée est, en revanche, une activité ludique et facile à mettre en place, appréciée des usagers. L’objectif est triple : proposer une activité ludique, faire découvrir la richesse des fonds marins (même proches du littoral), et par ricochet, sensibiliser les baigneurs à la protection de la nature et de l’environnement pour faire évoluer les comportements ».

Les 7 sentiers sous-marins marseillais seront mis en œuvre conformément aux préconisations de la charte sur les sentiers sous-marins. La calanque de Saint-Estève abrite une plage naturelle et des petits fonds riches en biodiversité marine : poissons côtiers (labres, girelles…), algues brunes, mollusques, poulpes, crabes, anémones, étoiles de mer, etc. Sans oublier les fameux herbiers de posidonies endémiques de la Méditerranée (et protégés depuis 1988) où de nombreuses espèces viennent se reproduire ou s’abriter.
Le sentier de Saint-Estève est mis en place pendant la période estivale. Il comporte 5 bouées qui permettent de cheminer à travers la calanque. Chaque bouée est munie d’un arceau qui permet de se reposer. Des panneaux d’information sur la faune ou la flore présentes sont disposés (à fleur d’eau) sous chaque bouée.  Les usagers disposeront aussi très prochainement de plaquettes d’information immergeables qu’ils pourront emporter avec eux dans l’eau. Un panneau de présentation est également installé à l’entrée du site.
Le sentier est destiné à tous, débutants ou initiés. Il est libre d’accès mais les enfants doivent être accompagnés d’un adulte. Certains des sentiers en projet  ne seront accessibles qu’avec un accompagnateur habilité.
­Le côut du sentier de Saint-Estève s’élève à 40 000 euros. ­
­­

Quelques informations sur la sécurité

– Respectez les limites de la zone de baignade (bouées jaunes).
– Reposez-vous, en cas de besoin, sur les arceaux des bouées du sentier.

En cas d’accident :
– pompiers : 18 (112 depuis un mobile)
– Samu : 15 (112 depuis un mobile)

En cas de problème lié à la gestion du site :
– Parc maritime du Frioul : 04 91 55 09 12­
­

sources: http://www.marseille.fr/sitevdm/jsp/site/Portal.jsp?document_id=9325&portlet_id=8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *